Le premier, après avoir fait ses premières armes seul, dans la rue, a multiplié les rencontres et s’est enrichi de multiples collaborations. Ses compagnons de route, d’abord au pays du hip hop (Cies Accrorap, Käfig, Malka), puis dans des contrées plus éloignées mais au combien enrichissantes (Béjart Ballet de Lausanne, Pietragalla Cie) lui donnent aujourd’hui une large palette au service de ses créations.

Le second, funambule des mots, acrobate des images, jongleur de textes, est un inclassable comme on les aime chez
De Fakto. Tantôt acteur, metteur en scène, écrivain, scénariste, ses aventures artistiques sont trop nombreuses pour être citées ici.

C’est la rencontre entre ces deux inventeurs-magiciens-bricoleurs, prêts à tout remettre en question à chaque instant,
qui permet à cette nouvelle pièce de voir le jour.

"J’arrive ! " n’est pas une illustration de certaines chansons de Brel, mais un spectacle qui nous raconte une histoire simple et universelle : celle d’un homme qui cherche à aimer avant qu’il ne soit trop tard, avant que
la vieillesse et la mort ne le rattrapent. Et pour raconter cette histoire, seul sur la scène, un danseur naviguant entre Buster Keaton et Fred Astaire parvient à créer, en utilisant le langage de la danse hip hop, un monde
à l’image de l’univers de Brel : tendre, drôle, poétique et fulgurant.

Notes de travail, Guy Boley, juillet 2006